Guide complet Audit énergétique

Découvrez comment réaliser un audit énergétique pour votre bâtiment grâce à notre guide complet

L‘audit énergétique peut sembler intimidant, surtout pour les propriétaires qui ne sont pas familiers avec le sujet. Cependant, un audit énergétique peut vous aider à économiser considérablement sur les factures d’électricité, à améliorer l’efficacité énergétique de votre bâtiment et à réduire votre empreinte carbone.

Dans cet article, nous vous guiderons à travers les étapes essentielles d’un audit énergétique, en vous fournissant des astuces pratiques pour économiser vos factures d’électricité, réduire votre empreinte carbone et les autre avantages de l’audit énergétique pour votre bâtiment.

I. Qu'est-ce qu'un audit énergétique ?

Un audit énergétique consiste en une analyse approfondie des consommations d’énergie d’un bâtiment ou d’un processus industriel, dans le but d’identifier les gisements d’économies d’énergie. Cette analyse peut porter sur différents aspects, tels que l’isolation du bâtiment, le système de chauffage et de ventilation, l’éclairage, ou encore les équipements électriques.

L’audit énergétique permet de dresser un état des lieux précis des consommations d’énergie d’une copropriété, ainsi que des coûts associés. À partir de ces informations, des préconisations d’amélioration sont formulées, qui permettent de réduire la consommation d’énergie et donc les coûts associés.

II. Comment réaliser un audit énergétique ?

1.  Engagez un auditeur énergétique professionnel : Il est recommandé de faire appel à un auditeur énergétique professionnel, certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), qui pourra réaliser un audit approfondi de votre bâtiment. L’auditeur énergétique utilisera des outils de mesure tels que les thermomètres infrarouges, les caméras thermiques et les enregistreurs de données pour mesurer la consommation d’énergie de votre bâtiment. 

2. Collecte des données : L’auditeur énergétique collectera des données sur la consommation d’énergie de votre bâtiment, y compris les factures d’électricité, de gaz et d’eau, les plans de votre bâtiment, les informations sur les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation, ainsi que les horaires d’utilisation de votre bâtiment.

3. Analyse des données : L’auditeur énergétique analysera les données collectées pour identifier les zones de gaspillage d’énergie et proposer des solutions pour améliorer l’efficacité énergétique de votre bâtiment. L’auditeur énergétique vous fournira un rapport détaillé sur les résultats de l’audit et les recommandations pour améliorer l’efficacité énergétique de votre bâtiment.

Audit energetique, accompagnateur renov, France Renov, MaPrimeRenov, Rénovation globale, bouquet de travaux, aides subventions energetiques, CEE certificats d'économies d'énergie, calorifugeage, isolation Pompe a chaleur, tertiaire, Decret BACS, Decret Eco Energie Tertiaire

III. Les avantages de l'audit énergétique pour votre bâtiment 

1. Les avantages directs de l'audit énergétique

Les avantages directs de l’audit énergétique sont évidents : en identifiant les gisements d’économies d’énergie, le bâtiment peut réduire sa facture énergétique et améliorer sa rentabilité. En outre, l’amélioration de l’isolation et des équipements permet également d’améliorer le confort des occupants du bâtiment, ce qui peut contribuer à améliorer leur bien-être et leur productivité.

2. Les avantages sous-jacent de l'audit énergétique

Mais les avantages de l’audit énergétique ne s’arrêtent pas là. En effet, cette démarche peut permettre d’identifier des gisements d’économies insoupçonnés, qui peuvent avoir un impact significatif sur l’empreinte environnementale du bâtiment.

Par exemple, l’audit énergétique peut permettre d’identifier des fuites d’air dans le bâtiment, qui peuvent représenter une perte importante d’énergie. En réduisant ces fuites, le bâtiment peut réduire significativement sa consommation d’énergie, et donc son impact environnemental.

De même, l’audit énergétique peut permettre de mettre en évidence des dysfonctionnements dans les équipements, qui peuvent être à l’origine de consommations d’énergie inutiles. En identifiant ces dysfonctionnements, le baitment peut réaliser des économies d’énergie importantes, tout en améliorant la durée de vie de ses équipements.

Aides Subventions énergétiques Région ile de France, MaPrimeRenov, Rénovation Globale, Audit énergétique

IV. Comment interpréter les préconisations d'un audit énergétique ?

Vous avez reçu un rapport d'audit énergétique avec des préconisations, mais vous ne savez pas quoi en faire ? On vous dit tous

L’audit énergétique est un examen complet des installations énergétiques d’un bâtiment. Le rapport qui en découle présente des recommandations sur la manière d’améliorer l’efficacité énergétique du bâtiment, ce qui peut conduire à des économies importantes sur les factures d’énergie et à une réduction de l’empreinte carbone.

Cependant, il n’est pas rare que les propriétaires et les gestionnaires de bâtiments ne sachent pas comment interpréter les recommandations d’un audit énergétique. Dans cet article, nous vous expliquerons comment comprendre les préconisations de l’audit et comment les mettre en pratique pour réaliser des économies d’énergie significatives.

 

Comprendre le rapport d’audit énergétique : 

Le rapport d’audit énergétique doit contenir des informations détaillées sur les installations énergétiques du bâtiment, y compris les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation, ainsi que sur les habitudes de consommation énergétique des occupants. Il doit également inclure une évaluation des performances énergétiques du bâtiment, en identifiant les zones où les améliorations peuvent être apportées.

Les recommandations d’amélioration doivent être clairement présentées dans le rapport, avec une explication de leur impact potentiel sur les économies d’énergie et les coûts de fonctionnement. Les recommandations doivent être classées par ordre de priorité, de sorte que les mesures les plus rentables et les plus faciles à mettre en œuvre soient identifiées en premier.

Selon la réglementation, l’auditeur doit vous préconiser deux scénarios de travaux. Un moins coûteux que l’autre mais moins performant. Vous devez ensuite choisir entre ces deux préconisations soit, en discuter directement avec votre auditeur. Selon votre situation financière et/ou localisation l’auditeur vous conseillera la meilleure solution adéquate à votre projet.

 

Mettre en pratique les recommandations : 

Une fois que vous avez compris les recommandations d’un audit énergétique, il est important de déterminer comment les mettre en pratique. Cela peut impliquer des changements dans la gestion des installations, la mise à niveau de l’équipement ou la modification des habitudes des occupants.

Les mesures qui nécessitent des investissements plus importants, comme la mise à niveau de l’équipement ou l’installation de nouvelles technologies, peuvent être plus difficiles à mettre en œuvre. Cependant, elles peuvent souvent générer des économies d’énergie significatives à long terme, ce qui peut justifier l’investissement initial.

Les mesures qui nécessitent des changements de comportement, comme l’ajustement de la température ou l’extinction des lumières lorsqu’elles ne sont pas nécessaires, sont souvent plus faciles à mettre en œuvre, mais peuvent nécessiter une éducation et une sensibilisation des occupants.

 

Suivi et évaluation :

 Il est important de surveiller régulièrement les performances énergétiques du bâtiment après la mise en œuvre des recommandations de l’audit énergétique. Cela peut impliquer la collecte de données sur la consommation d’énergie, ainsi que l’inspection et la maintenance régulières des installations.

L’évaluation régulière des performances énergétiques permet de déterminer si les mesures d’amélioration ont été efficaces et si des ajustements supplémentaires sont nécessaires. En outre, cela peut aider à identifier les opportunités d’économies d’énergie supplémentaires.

Audit energetique, accompagnateur renov, France Renov, MaPrimeRenov, Rénovation globale, bouquet de travaux, aides subventions energetiques, CEE certificats d'économies d'énergie, calorifugeage, isolation Pompe a chaleur, tertiaire, Decret BACS, Decret Eco Energie Tertiaire

V. Quelles sont les subventions pour l'audit énergétique ?

Saviez-vous que vous pouvez bénéficier de subventions pour financer votre audit énergétique ? Découvrez les aides financières disponibles pour alléger le coût de cette démarche.

1.   Les subventions de l’État

L’État offre différentes subventions pour aider les propriétaires à réaliser des travaux d’amélioration de l’efficacité énergétique de leur bâtiment. Ces subventions peuvent couvrir une partie ou la totalité du coût de l’audit énergétique. Les aides sont attribuées en fonction de critères tels que le type de bâtiment, l’année de construction, le lieu de résidence, les revenus du ménage et les travaux envisagés. Le montant de l’aide peut varier de quelques centaines d’euros à plusieurs milliers d’euros. Plusieurs dispositifs sont mis en œuvre notamment, l’Anah ou MaPrimeRenov.

2.   Les subventions des collectivités locales

Les collectivités locales peuvent également offrir des subventions pour financer l’audit énergétique. Ces aides sont souvent complémentaires à celles proposées par l’État et peuvent être cumulables.  Par exemple, la Région Ile-de-France subventionne jusqu’à 10 000 €.

Les subventions des collectivités locales sont souvent très vaste et conditionnées à des critères spécifiques. France Rénergie vous accompagnent jusqu’à l’obtention de votre financement.

3.   Les subventions des entreprises CEE

Les entreprises proposent également des subventions pour financer l’audit énergétique. Ces subventions peuvent être proposées par les fournisseurs d’énergie (CEE), les fabricants d’équipements économes en énergie ou les organismes de certification. Ces aides peuvent couvrir une partie ou la totalité du coût de l’audit énergétique et vos travaux en Rénovation énergétique (Bar-TH, changement de système de chauffage, isolation, Eau-Chaude sanitaire, VMC etc.).

4.    Les prêts à taux zéro

Outre les subventions, il est également possible de bénéficier de prêts à taux zéro pour financer l’audit énergétique. Ces prêts sont proposés par les banques et les organismes financiers en partenariat avec l’État. Les prêts à taux zéro sont souvent proposés pour financer les travaux d’amélioration de la performance énergétique du bâtiment. Le remboursement du prêt est échelonné sur plusieurs années et le taux d’intérêt est nul.

En conclusion, l’audit énergétique est une démarche importante pour améliorer l’efficacité énergétique d’un bâtiment. Cependant, le coût de cette démarche peut être un frein pour certains propriétaires. Heureusement, il existe des subventions et des prêts à taux zéro pour aider à financer l’audit énergétique. Ces aides peuvent être proposées par l’État, les collectivités locales, les entreprises ou les organismes financiers. Il est recommandé de se renseigner auprès de ces différents acteurs pour savoir quelles aides sont disponibles et comment en bénéficier